La hausse continue du chômage


Par Sandra Moatti (Alternatives Economiques)

Le nombre de demandeurs d’emploi atteint 2 574 900 en septembre, soit 21 600 de plus qu’au mois d’août, affirme le gouvernement. Il ne s’agit cependant que des demandeurs d’emploi de catégorie A, c’est-à-dire ceux qui sont non seulement en recherche active, mais qui n’ont pas du tout travaillé durant le dernier mois. Il suffit en effet d’une heure de travail dans le mois pour passer en catégorie B et de 78H mensuel pour être en catégorie C. Or, à elles deux, ces deux dernières catégories – celles de demandeurs d’emploi ayant exercé une activité réduite – représentent 1,17 millions de personnes. Ce qui porte à 3 745 200 personnes le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, B et C (ce sur quoi le gouvernement devrait communiquer s’il suivait les recommandations du CNIS, le Conseil national d’Information statistique). Soit 45 000 de plus qu’un mois auparavant.Si on y ajoute les demandeurs d’emploi inscrits à pôle emploi mais dispensés de recherche active – parce qu’ils sont en stage, en formation, ou en maladie, on atteint 4 millions. Et encore, ce chiffre ne prend pas en compte les salariés au chômage partiel ou technique. Le nombre de ces derniers a été multiplié par 10 en un an et atteignait (selon les derniers chiffres disponibles de juin 2009) 320 000 personnes. 

Mais si la dégradation de l’emploi continue, elle ralentit, assure le gouvernement. Entre novembre 2008 et avril 2009, les rangs des demandeurs d’emploi augmentaient chaque mois de plus de 50 000, jusqu’au record de 100 000 demandeurs de plus en janvier. On serait donc en phase de décrue… En réalité ce n’est pas le cas : depuis le mois de juin dernier, on assiste mois après mois au contraire à une nouvelle augmentation des flux d’entrée au chômage, que l’on prenne les catégories A, ou A, B et C.Dans ses dernières projections, l’OFCE prévoit une hausse du chômage de 800 000 personnes sur les deux années 2009-2010. Après une augmentation de près de 400 000 sur les deux premiers trimestres 2009, il faudrait donc s’attendre à une hausse équivalente sur les 18 mois suivants, soit 22 000 chômeurs supplémentaires par mois. On serait donc désormais en quelque sorte sur un rythme de croisière pour l’année qui vient. 

L’examen des motifs de sortie des listes de Pôle Emploi n’incite d’ailleurs pas à l’optimisme. Pourquoi les demandeurs d’emploi sortent-ils des listes ? Un sur cinq seulement parce qu’il retrouve un emploi. Dans près de la moitié des cas, il s’agit d’une « cessation d’inscription par défaut d’actualisation ». Cette catégorie contient certes des chômeurs qui ont retrouvé un emploi sans avoir pris la peine de le signaler à Pôle emploi, mais elle marque aussi la montée du découragement parmi les chômeurs du fait de l’absence de perspectives sur le marché du travail ou… de la désorganisation de Pôle emploi.En outre, les premiers entrés sont rarement les premiers sortis. Le rythme de croissance des demandeurs d’emploi de longue durée (plus d’un an) accélère : ils étaient 1 274 500 en septembre (catégories A, B et C) pour la France entière. De quoi redouter une explosion de la pauvreté quand ces chômeurs arriveront en fin de droit… 

Variation mensuelle des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi 

 

Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploiCatégorie B et C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite au cours du dernier mois. 

Source : Dares

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :