Mac Do et le sommet de Copenhague


 Par Marc DUPUIS  (D&E)

 

Symbole de la société de consommation, success story mondiale adulée et critiquée, Mc Donald’s annonce en plein début du sommet de Copenhague qu’elle s’engage fortement dans la lutte contre le réchauffement climatique par une pleine page de publicité publiée par la grande presse.

Comme les gouvernements, et même  avant eux, l’entreprise Mac Do annonce qu’elle s’engage à réduire ses émissions de gaz de 60% dans ses restaurants d’ici 2020 et de 20% sur l’ensemble de ses activités sur la filière agro alimentaire. Cet engagement porte sur trois axes:

  • L’énergie, par la couverture de l’électricité de ses restaurants par des énergies à 100% alternatives dès 2010 et par la création de sa propre énergie renouvelable d’ici 2015 par l’installation de 780 pompes à chaleur aéro et géothermiques
  • L’action auprès des fournisseurs avec un plan de soutien aux pratiques agricoles vertueuses
  • Un plan de lutte contre les nuisances afin de mieux intégrer les restaurants dans le paysage, avec une série de mesures incluant le traitement des déchets en  association avec les communes où est localisé son réseau français de restaurants

Au demeurant  l’ entreprise prend bien soin d’annoncer que son action n’est pas ponctuelle et s’inscrit dans une démarche initiée dès 1992.

Cette publicité tombe à point nommé pour une triple raison: la tenue du sommet de Copenhague bien sûr, qui focalise l’attention du grand public ;  la parution d’une étude montrant que les circuits de la restaurations et particulièrement les circuits de la viande comptent pour 50% des émissions de CO2 [1]de la filière agro alimentaire, enfin Mac Donald’s société critiquée pour son modèle alimentaire bon marché mais dont le rôle commeexemple de mal bouffe générateur d’obésité est dénoncé  , vise à frapper les esprits en témoignant de son action pour une environnement plus durable.

Simple effet de communication ou véritable contribution ? La formulation d’engagements précis ne peut qu’être saluée ; certes, certains verront dans cette annonce  un moyen de faire oublier les critiques sur les conditions de travail du personnel, ou encore la responsabilité de cette entreprise  dans la croissance de l’obésité dans la plupart des pays où opère le fast food.

Ces intentions vertueuses doivent donc être placées dans le contexte plus global de l’identification et de la mesure de la responsabilité sociale des entreprises qui reste encore à perfectionner. Elle montre  en tous cas que la recherche d’un avantage compétitif passe aujourd’hui aussi par la réponse aux attentes de l’opinion publique à condition de correspondre à une réalité tangible.


[1] Etude conjointe sur dix filières Viséo/WWF 2009, les entreprises et les changements climatiques

Publicités

3 Réponses

  1. Quelle est la part de la sincérité? quelle est la part du greenwashing?
    De toute façon, c’est surtout pour ses ravages sur les tours de hanche et les viscères de nos contemporians que l’activité de Mac Do est stigmatisée.
    Et quand on nous dit que Mac Do fait pression sur ces fournisseurs por limiter les émissions de GES, comment fait-il donc pour que les ruminants qui fournissent l’essentiel de sa vente ne produisent pas de méthane. SANS COMMENTAIRES

  2. Merci de votre commentaire
    L’intérêt de l’observation des comportements d’entreprise n’est pas de les stigmatiser mais d’encourager de manière critique toute mesure positive qui est prise.
    L’opinion publique joue un rôle non négligeable dans la stratégie des entreprises aujourd’hui , mais aussi l’expert que vous êtes peut être, , et bien sûr les clients.

  3. il y a surement une part d opportunité dans ce comportement mais sa position de n°1 de la restauration en france rend sa démarche crédible et réelle – personne n’est obligé d’aimer mc do mais on doit reconnaitre qu il fait bien son métier

    c’est aussi ainsi que les entreprises avancent, par
    comparaison et analogie, comme des acteurs visibles de la société civile – en ce sens, le cas mc do est intéressant et surement de nature à faire progresser le débat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :