La Blue Car de Bolloré et Pininfarina


Par Alain Loréal (D&E)

Après avoir présenté son propre concept de voiture électrique (Blue Car) en 2008 dont le prix de vente prévu -15 000 €- avait de quoi refroidir les ardeurs des plus fervents écologistes, Bolloré a finalement conclu, début 2009, un partenariat 50/50 avec Pininfarina. Le constructeur italien a désigné un véhicule urbain 4 places aux caractéristiques séduisantes (voir la pub ci-après). La question en suspens reste celle de l’approvisionnement en lithium nécessaire au fonctionnement de la batterie spéciale concue par Bolloré (400kgs) qui est le coeur du système. L’augmentation du coût rendrait impossible l’exploitation du concept. Pininfarina construit actuellement l’usine qui produira la « Blue Car » de manière industrielle : les premiers modèles devraient être disponibles en début d’année prochaine…

 

La BLUECAR est une petite et élégante citadine de quatre places et cinq portes, à transmission bien évidemment automatique. Sa batterie L.M.P. lui offre une autonomie de 250 km, soit bien plus que les 40 km qui sont la moyenne des déplacements quotidiens d’un conducteur en milieu urbain. Pour la recharger, il suffit de la brancher sur une borne publique ou chez soi sur une prise standard. Une opération qui s’effectue en six heures sur une prise standard et deux heures sur les futures bornes de charge rapide. En cas de besoin, il est possible d’effectuer une recharge “flash” en cinq minutes pour parcourir 25 km.

Dans les grandes villes, les parkings s’équipent d’ores et déjà de bornes électriques, témoignage de la volonté des grands opérateurs privés et des municipalités de promouvoir et faciliter le développement des véhicules électriques. En termes de performances la BLUECAR offrira une vitesse de pointe électroniquement limitée à 130 km/h et des accélérations permettant d’atteindre les 60 km/h en 6,3 secondes.

Publicités

Une Réponse

  1. Je fais partie de ceux qui ont réservé les premiers modèles.
    Petite rectification.
    Cette voiture ne sera pas vendue mais louée. Le montant de la location prévue est de 300 euros/mois, ce qui me semble tout à fait raisonnable si on le compare au coût total d’une voiture à moteur thermique.
    Pour la question de la durée de la charge de la batterie, je ne la vois pas comme un problème ou une contrainte. Il suffit, quand on rentre chez soi le soir, de la brancher à une prise du garage ou du carport.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :