Chine/Israël, un partenariat hautement stratégique


Par Alain Loréal (D&E)

Dans la presse « mainstream » les articles mentionnant Israël concernent essentiellement le conflit palestinien et les manœuvres diplomatiques internationales sur la paix au proche orient. Seuls quelques experts du « silicon-sentier » savent qu’Israël est en pointe dans les domaines high-techs principalement  à finalités militaires (électronique, opto, informatique, nucléaire, nanotechnologies…). Un de ses récents domaines d’innovation concerne les énergies propres, en particulier le solaire, pour lesquels des efforts très importants sont consentis.

 La chine prend des positions et ouvre des collaborations avec Israël  dont celle-ci ne peut que profiter économiquement mais aussi politiquement en ouvrant un partenariat qui lui donne davantage de marge de manœuvres et d’autonomie par rapport aux EU.

Il faut pour cela savoir lire les « signaux faibles » indicateurs d’une stratégie en développement.

  • Par exemple, depuis 2007 La Chine et Israël ont signé un accord sur l’établissement d’un institut Confucius dans l’université de Tel Aviv. L’institut est destiné à enseigner le chinois aux Israéliens et les cours seront donnés par des enseignants de l’université de Tel Aviv.Le président de l’université de Tel Aviv Itamar Rabinovich s’est dit convaincu que “l’institut Confucius serait en mesure de satisfaire la demande croissante des Israéliens à connaître la culture chinoise et de promouvoir les échanges et la coopération dans l’éducation, la culture et l’économie entre Israël et la Chine”. 
  • A l’inverse, A Pékin, le ministre israélien de l’Industrie et du Commerce a signé un accord avec son homologue chinois, Chen Deming. Car la Chine a besoin “d’ouvrir des centres de recherche et de développement en Israël, au sein desquels travailleront des employés chinois qui parlent hébreu” a expliqué Elisha Yanai, directeur général de l’entreprise Motorola en Israël. “La Chine veut se servir du potentiel israélien” a-t-il ajouté.

Au-delà des aspects culturels qui ne cachent pas des objectifs majeurs en termes de R&D, les relations sont aussi commerciales :

  • Les deux pays ont œuvré pour construire la confiance mutuelle dans les affaires bilatérales, régionales et internationales. Le volume commercial entre les deux pays est passé de 50 millions de dollars à plus de 4 milliards de dollars en 15 ans, ce qui représente une croissance annuelle de 40%. Actuellement, plus de 800 sociétés israéliennes sont établies en Chine.  

  • Le 21ème siècle sera celui de l’Asie et nombres d’Israéliens cherchent un emploi en Chine. La coopération binationale entre la Chine et Israël a atteint des niveaux surprenants. Ainsi, l’Agence de presse officielle en Chine a annoncé récemment la création d’une zone industrielle israélienne à Suzhou.Un accord de partenariat stratégique, qui a initié ce programme de construction de la zone industrielle, a été signé entre Wang Jinhua, vice-secrétaire du comité municipal du Parti communiste chinois à Suzhou et Avi Fischer, vice-président du groupe israélien IDB.“Nous croyons que l’introduction de technologies israéliennes sur le marché chinois entraînera des effets positifs et lucratifs pour chacune des parties concernées”, a indiqué M. Wang. 
  • Pitango Venture Capital a réalisé son premier investissement en Chine. L’Israélien a investi conjointement avec China Israël Value Capital (CIVC) et Shenzhen Capital Group Co. (SCGC). Pitango a en effet participé au deuxième round de financement de Jinkosolar Holding Company Ltd à hauteur de 35 millions de dollars. Cette entreprise chinoise est basée à Shangrao dans la province de Jiangxi, fabrique des plaquettes de silicium mono et multi cristallines qui sont utilisées pour la fabrication de cellules et de panneaux photovoltaïques. 

Sourcé depuis la CCFI.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :