Bill Gates s’intéresse aux mini-réacteurs nucléaires !


Par Enerzine

Lundi, on apprenait que la firme nippone Toshiba était en discussion avec TerraPower, une société dont le milliardaire Bill Gates est actionnaire, pour développer des réacteurs nucléaires de nouvelle génération.

Le concept repose sur l’utilisation d’uranium appauvri capable de faire fonctionner des réacteurs de type « travelling-wave » (TWR), pendant 100 ans, sans nécessité de ravitaillement périodique. « Bill Gates pourrait investir plusieurs centaines de milliards de yens (plusieurs milliards d’euros) dans le projet, dont la commercialisation n’est pas prévue avant dix ans » a révèlé le quotidien Nikkei.

Il y a plus de 2 ans, Enerzine avait eu la confirmation de l’existence d’un « réacteur nucléaire miniature« , élaboré par le géant industriel connu sous le nom de 4S (super-sûr, petit et simple [Super-safe, Small and Simple] ), et conçu pour fonctionner sans interruption pendant 30 ans.

Le 4S , développé conjointement par Toshiba et l’Institut Central de Recherche du secteur de l’industrie de Electrique (CRIEPI), un institut de recherche et développement japonais sur l’énergie électrique, est un nouveau type de système de génération d’énergie nucléaire très compact avec une puissance de sortie d’environ 10 Mégawatts (MWe).

Le 4S peut fonctionner sans ravitaillement pas moins de 30 ans, ce qui permet de réduire largement les coûts d’exploitation et d’entretien tout en améliorant la sécurité de son fonctionnement.

Ces capacités placent le 4S en position d’offrir une solution alternative prometteuse pour la production, en vue de répondre aux besoins de populations géographiquement dispersées, dans des régions qui disposent de peu ou pas de capacités de transmission, et à une relativement petite échelle.

Le groupe japonais prévoit de commencer la construction de son premier réacteur 4S aux Etats-Unis en 2014 après avoir obtenu les autorisations nécessaires.

Toshiba estime que 80% des technologies utilisées dans son réacteur 4S peuvent être appliquées aux TWR.

Les inconvénients du TWR ?  pour fonctionner pendant plusieurs décennies, d’énormes quantités de combustible seraient nécessaires. Et l’autre soucis réside dans l’usure des matériaux du réacteur face à une irradiation de longue durée…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :