L’investissement dans les cleantechs croît de 43% au second trimestre 2010


par Stéphane Parpinelli

Malgré une conjoncture économique encore tendue, le capital investissement dans les cleantechs affiche une bonne santé en ce début d’année 2010. D’après une analyse préliminaire que viennent de publier The Cleantech Group et Deloitte, le montant de capital-risque investi dans les éco-technologies en Amérique du Nord, Europe, Chine et Inde s’élève à 2,02 milliards de dollars au second trimestre 2010. Soit une hausse de 43% par rapport au deuxième trimestre 2009.

Ces chiffres confirment les bons niveaux atteints au premier trimestre 2010 qui s’était soldé par un investissement en capital-risque d’un montant de 2,04 milliards de dollars, pour un total de 192 entreprises bénéficiaires. Au second trimestre 2010, 140 deals ont été enregistrés.

Sur le premier semestre 2010, la hausse de l’investissement est de 65%. Une croissance et un total d’investissement qui renouent avec les records des six premiers mois de l’année 2008.

En montants investis, le solaire (811 M$ et 26 deals), les biocarburants (302 M$ et 13 deals) et le smart grid (256 M$ et 11 deals) occupent les trois premières positions du classement des secteurs les plus performants. Suit le domaine de l’efficacité énergétique qui concentre 31 deals pour un investissement de 147 millions de dollars.

Le rôle important de l’investissement corporate

The Cleantech Group et Deloitte notent que les grandes entreprises jouent un rôle important dans la bonne tenue du niveau de capital investissement dans les cleantechs. Intel, General Electric, Shell, Votorantim, Alstom et Cargill apparaissent dans le Top 10 des opérations signées ce deuxième trimestre. Au premier semestre 2010, les investissements corporate ont atteint 5,1 Mds$, en nette progression de 325% par rapport au premier semestre 2009.

Au chapitre des introductions en Bourse, on en a dénombré 19 sur le second trimestre, totalisant 2,31 Mds$. La Chine s’octroie la majorité des transactions avec 12 IPOs correspondant à une levée cumulée de 1,73 Mds$. La plus belle introduction est aussi chinoise : elle est à mettre au profit de l’entreprise Origin Water (systèmes de filtration membranaire pour le traitement des eaux usées)  qui a levé 370 M$ sur le Shenzhen Stock Exchange. En comparaison, trois introductions ont eu lieu sur le continent nord-américain pour un total de 304 M$, dont celle réussie de Tesla qui a levé 226 M$.

Les fusions-acquisitions constituent une autre porte de sortie pour les investisseurs. 160 transactions ont été enregistrées sur la période avril-mai-juin 2010. Deux des plus importantes opérations ont eu lieu dans le domaine des réseaux intelligents d’énergie : le groupe d’ingénierie suisse ABB a repris l’éditeur de logiciel Ventyx pour 1 milliard de dollars : tandis que Maxim Integrated Product a acquis la société américaine Teridian Semiconductor (spécialisée dans les puces pour compteurs intelligents) pour un montant de 315 M$.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :