ERDF crée la polémique


Par Systèmes Solaires

En France, continuer à installer des panneaux photovoltaïques au rythme actuel menacerait le réseau de blackout, selon les déclarations de la présidente du directoire d’ERDF, Michelle Bellon, lors d’un colloque de l’Union française de l’électricité (UFE), le 22 juin dernier. Le nombre croissant d’installations photovoltaïques sur le territoire, qui produisent de l’électricité de façon non prévisible et aléatoire, risquerait en effet, selon la présidente, de créer des surtensions dans les zones où, localement, la production est supérieure à la consommation. Ces déclarations ont entraîné de vives réactions de la part des professionnels du secteur. L’association professionnelle Enerplan rappelle qu’en Allemagne le seuil de 1 % d’élec­tricité solaire dans le mix électrique – seuil retenu par le Grenelle de l’environnement pour 2020 en France – est déjà dépassé sans déstabilisation du réseau électrique.
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) reprend, lui, les conclusions d’une étude européenne selon laquelle les réseaux européens actuels peuvent accueillir aisément un grand nombre de sources de production d’électricité décentralisée. Le problème viendrait en fait, en France, selon les acteurs de la filière, du manque d’adaptations faites sur le réseau par ERDF et de l’utilisation intensive du nucléaire qui ne permet pas d’ajuster la production d’électricité contrairement aux centrales thermiques par exemple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :