Le CJD va se doter d’un fonds d’investissement


Par Carine GUICHETEAU

Le Centre des jeunes dirigeants d’entreprise a présenté, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 5 octobre 2010, un programme ambitieux pour les deux années à venir. Avec notamment la création d’un fonds d’investissement de 22 millions d’euros. Morceaux choisis.

Se doter d’un fonds d’investissement , telle est l’une des ambitions du Centre des jeunes dirigeants d’entreprise ( CJD ). « Les investisseurs en capital-risque qui s’intéressent aux entreprises réalisant moins d’un million d’euros sont rares », souligne Michel Meunier, président national du CJD. Fort de ce constat, le mouvement patronal souhaite créer un fonds d’investissement de 22 millions d’euros, d’ici à la fin 2011. Deux millions d’euros viendraient de la Caisse des dépôts et, pour le solde, le CJD compte solliciter les 45 000 dirigeants anciens adhérents du CJD, notamment ceux qui sont redevables de l’impôt sur la fortune. Le mouvement patronal entend ainsi accompagner les entreprises respectueuses de ses salariés et de l’environnement dans leur développement. 

Autre ambition, la formation , qui est le fer de lance du CJD, va s’enrichir d’un cycle de 18 mois, permettant à chaque adhérent de se situer et d’inventer son propre parcours de développement personnel, entrepreneurial et sociétal.

Le mouvement patronal a également comme volonté de « réhabiliter la fonction patronale ». Pour ce faire, il va partir, pendant deux ans, à la rencontre des entreprises de France et de Navarre et collecter des photos d’entreprises dans le but de monter une exposition universelle en juin 2012.

Enfin, la présidentielle de 2012 est dans la ligne de mire du CJD. Le mouvement patronal veut être force de proposition et, en s’appuyant sur son laboratoire d’idées, CJIdées, il souhaite faire émerger des idées opérationnelles et novatrices. Le CJD va donc rédiger un certain nombre de propositions qu’il portera ensuite auprès des responsables politiques, patronaux, syndicaux et associatifs.

Pour rappel, créé en 1938, le CJD regroupe 3 540 adhérents sur toute la France et essaime également à l’étranger. C’est un mouvement d’entrepreneurs militants constructeurs engagés pour partager, défendre des valeurs et former au métier de dirigeant entrepreneur.

Publicités

Une Réponse

  1. ça fait plaisir à voir des dirigeants d’entreprise qui mouillent la chemise et paient d’exemple
    Mettre la barre à 20.000.000 quand on peut s’appuyer sur un réseau de 15.000 membres ou anciens membres du CJD, n’est pas un challenge insurmontable surtout si on est assujetti à l’ISF.
    Mais cela a un effet symbolique et peut-être même faire boule de neige.
    Cela dit, il ne sont pas les premiers sur le coup puisque les premières plate-forme d’intiative locale de France Active sont partis sur cette base mais peut-être avec un peu plus d’amateurisme .
    a suivre donc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :