La responsabilité des entreprises dans la crise


Par Marc Dupuis (D&E)

L’Association Entreprises et Progrès qui regroupe des chefs d’entreprises qui se veulent moteurs du changement « au-delà des clivages politiques » organisait le 18 octobre un colloque au  titre pour le  moins audacieux  «  La crise, une chance pour l’entreprise »

Trois tables rondes structuraient cette soirée qui réunissait des chefs d’entreprise, des députés (Jean Louis Bianco à gauche et Hervé Mariton à droite) et des associations comme le Centre des Jeunes Dirigeants.

Parmi les grandes questions discutées, celle du rôle de l’actionnariat, du développement de l’innovation et de la réaction des acteurs aux changements dans l’entreprise

Réintroduire le long terme dans les décisions de l’entreprise

C’est devenu une évidence de constater que la crise a pour origine principale la financiarisation de l’économie, la recherche de taux de profits sans rapport avec la croissance des économies dont la conséquence est un renforcement du raisonnement à court terme au dépens de la réflexion sur moyen et  long terme. L’une des données présentées par l’un des participants est la durée de détention des actions par les actionnaires passée par exemple de  9 ans dans les années 1960 à moins d’un an aux Etats Unis, même constat pour la France. L’horizon de temps n’est plus l’année pour nombre d’entreprises mais le trimestre !!

Quelques acteurs (investisseurs, conseil)  néanmoins réagissent en tentant  de réintroduire le long terme dans l’entreprise. Il est en effet démontré qu’une entreprise qui a des produits adaptés au marché, des cadres compétents et  investit sur des critères de durabilité est plus performante que celle qui investit à court terme (D’ou l’importance de bien distinguer l’entreprise de la propriété de l’entreprise)..

L’empreinte sociale et écologique de l’entreprise gage de meilleure performance à long terme

Face à la crise les acteurs sont responsables et nombre de chefs d’entreprises ne se référent plus aux seuls actionnaires mais également aux autres parties prenantes, salariés en premier lieu, mais aussi clients (facteurs d’innovation) et territoires.  Sans dialogue social, sans donner un sens à  l’entreprise, sans décentraliser les responsabilités, l’entreprise est plus mal armée face à la crise.

En effet la majorité de la population n’a plus confiance dans l’entreprise et dans ses dirigeants, et pourtant celle-ci reste un lieu irremplaçable de structuration  sociale.

Certaines entreprises sont conduit à licencier pour faire face à la crise, mais elles n’agissent pas de la même façon, certaines se « débarrassent de leurs personnels, d’autres développe le bénévolat  de compétence pendant la crise pour rebondir ensuite en ayant conservé les compétences dans l’entreprise, d’autres enfin considèrent de leur responsabilité de reconvertir chaque membre  du personnel touché et de lui trouver un emploi avant de procéder au licenciement.

La responsabilité des politiques

Un nombre croissant d’élus de terrain est confronté à des problèmes voisins de ceux des entreprises, il en résulte une compréhension plus grande qui reste encore minoritaire et nous le déplorons.  Reconnaitre que la valeur se crée d’abord dans l’entreprise et qu’il faut des entrepreneurs va avec la nécessité d’un vrai dialogue social  à l’intérieur de l’entreprise, mais aussi avec la nécessité de simplifier et limiter les lois et de chercher d’avantage des leviers de confiance entre les politiques, les citoyens et les entreprises.

Ces rencontres autour de l’entreprise, dépassant les clivages politiques sont évidemment nécessaires notamment pour promouvoir une vision plus progressiste et réaliste de l’entreprise sans laquelle il est illusoire de prévoir une transformation de la société.



Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :