Le chiffre terrifiant de la dette américaine


Par René Vézina (les affaires.com)

Début 2011, la dette du gouvernement fédéral américain va atteindre les 14 trillions de dollars, c’est-à-dire 14 000 milliards $ (14 000 G).

En comparaison, la dette canadienne équivalente devrait osciller autour de 500 G  $.

Nous sommes 10 fois moins nombreux que les Américains. Ajustons donc : 500 G x 10 = 5 000 G $. Laissons de côté les États et les provinces, les villes, etc.

En d’autres mots, Ottawa est à peu près 3 fois moins endetté que Washington. Le rapport varie, mais notre situation est également moins embêtante que celle des autres pays industrialisés. C’est une mince consolation : pour reprendre les mots de l’Institut CD Howe, « Le pays est en somme le candidat le moins laid dans un concours de beauté ».

OK pour la Grèce, le Portugal et autres membres du triste club des PIGS. Mais les Etats-Unis d’Amérique ?

Lorsque la dette américaine atteindra le chiffre fatidique de 14,300 G, ou 14,3 trillions $, il faudra un vote du Congrès américain pour permettre au gouvernement d’emprunter davantage. C’est la limite absolue qui a été fixée par les parlementaires plus tôt dans les années 2000. Or, rien n’indique que Washington sera en mesure de produire plus de revenus que dettes dans un avenir rapproché.

La Chambre des représentants est maintenant à majorité républicaine, dont la branche Tea Party est férocement opposée à l’accroissement des dépenses gouvernementales.

Si on ne permet pas au gouvernement de creuser davantage sa dette, ne serait-ce que temporairement, pour rembourser d’une main ce qu’il devra emprunter de l’autre, le pays va se retrouver techniquement en défaut de paiement. En faillite potentielle.

Bienvenue dans les années 2010… et dans le renversement du pouvoir mondial.

La France a dominé le XVIII e siècle. L’Angleterre, le XIX e. Les Etats-Unis ont régné sur le XX e.

Le XXI e verra probablement un nouveau monarque. Et il se pourrait bien qu’il parle chinois. Les Américains seront obligés de s’incliner, tout simplement parce qu’ils seront trop endettés.  

//
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :