Et si la Chine sauvait l’Irlande et l’Europe et prenait le contrôle du FMI?


Par Diane Berard (Le Fil de Diane)

Que diriez-vous si la Chine prenait le contrôle du Fonds Monétaire International?

Qu’un banquier chinois dirige cette très occidentale et vénérable institution? Bref si la Chine venait au secours de l’Europe. Cette idée vous sourit? Vous angoisse? Vous irrite? Vous laisse indifférent?

Pour ma part, je ne serais pas vraiment surprise si cela se produisait. Enfin, pas trop. La possibilité que la Chine se transforme en super-héros financier de l’Occiddent me trotte dans la tête depuis quelque temps déjà et voilà que, ce matin, Simon Johnson, chroniqueur pour Bloomberg, professseur au Sloan School of Management et auteur de l’excellent ouvrage « 13 bankers: The Wall Street Takeover and the Next Financial Mletdown » abonde dans le même sens.Il s’amuse à imaginer un monde où l’Europe, qui craque de partout, se cherche un chevalier blanc. Les États-Unis? Possible, mais disons que ces temps-ci le peuple américain en a marre des plans de sauvetage… Et qu’Obama a d’autres chats à fouetter que sauver l’Europe. Il doit d’abord sauver sa peau…

Pourquoi pas la Chine? Peut-on imaginer Dominique Strauss-Kahn, le directeur-général du FMI, inviter Hu Jintao, le président de la Chine, pour un 5 à 7 intime, histoire de discuter pognon?

Et  Hu Jintao d’écouter poliment DSK expliquer le cul-de-sac dans lequel se trouve l’Europe pour ensuite proposer généreusement son aide en échange… de la direction du FMI!

Comme l’explique Simon Johnson, si la Chine injecte massivement des capitaux dans le FMI au point d’en devenir le principal actionnaire, il s’en suit que le siège social du FMI doit déménager à Beijing. C’est le réglement. Et le réglement c’est le réglement.

La Chine aspire à un rôle mondial important. Et pas seulement dans la sphère du commerce. Elle veut participer aux vraies discussions, celles qui façonnent le monde.Prendre le contrôle du FMI serait certainement un excellent point de départ pour assouvir ses ambitions.

Mais, comment se comportera la Chine une fois aux commandes? On dit que l’argent n’achète pas le bon goût chez les nouveaux riches, il n’achète pas non plus le jugement.

La Chine sera peut-être bientôt un des seuls pays qui aura les moyens de sauver l’Europe, mais c’est aussi un des seuls où l’on emprisonne les gens parce qu’ils tweetent une blague anti-nationaliste. Lire ici l’histoire de Cheng Jianping , condamnée à 1 an de prison.

Alors, faut-il demander à la Chine de sauver l’Europe?

Publié par  les affaires.com . 23-11-2010 (modifié le 23-11-2010 à 09:51


 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :