Réussite : comment s’y prendre ?


ParSophie Herber (MaviePro)

Dans son livre « Les 50 lois des femmes qui réussissent » (éd. de l’Archipel), Emilie Devienne définit les caractéristiques d’une gagnante.

Quand son éditeur l’a sollicité pour écrire un livre sur  « les femmes qui réussissent », Emilie Devienne s’est immédiatement demandé pourquoi on lui faisait une telle proposition. Qui était-elle pour parler de réussite ? Sans le vouloir, elle venait de soulever un des problèmes fréquemment rencontré par les femmes : le manque de confiance en soi. Car question réussite, Emilie Devienne n’a pas à rougir de son parcours. Après 20 ans, passés au Canada, dans le domaine de la communication, elle décide de rentrer en France. « J’avais 40 ans, aucun réseau et pas vraiment envie de repartir dans la même direction. Peu développé en France le coaching était déjà monnaie courante de l’autre côté de l’Atlantique. J’ai donc choisi cette voie. » Depuis, Emilie Devienne coache des professionnels en quête d’un second souffle, enchaîne les conférences et écrit des livres sur le sujet.

A chacune sa définition de la réussite

La réussite est une notion subjective. Pour certaines, il s’agit de monter une entreprise, pour d’autres de concilier vie familiale et professionnelle ou d’être mère au foyer. « Quelle que soit votre situation, la réussite est basée sur trois principes : se connaître, assumer ses choix et se mettre en mouvement », souligne Emilie Devienne. Lu de la première à la dernière page ou par bribes selon les « lois » qui vous intéressent à l’instant T, Les 50 lois des femmes qui réussissent s’adresse à toutes celles qui veulent progresser. Vous souhaitez élargir votre carnet d’adresses ? Reportez-vous à la règle n°29 sur le réseautage. Vous voulez demander une augmentation ? Lisez la règle n°23 sur la manière d’aborder les questions d’argent. L’auteure met aussi en garde contre le piège de la promotion canapé, encourage le donnant-donnant et le mentorat, donne des conseils sur le choix de ses alliés, etc.

Une entrée en matière

Si, de prime abord, le concept des « lois » séduit, il ne permet malheureusement pas de développer chaque loi in extenso. Aussi faut-il prendre ce livre comme une entrée en matière. Ne cherchez pas non plus, dans l’ouvrage d’Emilie Devienne, un remède miracle ou le moyen de réussir en un éclair. La plupart des lois énoncées relèvent du simple bon sens. Des piqûres de rappel qui ont toutefois l’avantage de nous aider à y voir plus clair. A celles qui manquent de répartie, Emilie Devienne conseille par exemple de garder en réserve trois/quatre phrases toutes prêtes. Elle insiste aussi sur la notion de plaisir : quand vous obtenez une promotion ou atteignez un objectif, offrez-vous un petit/gros cadeau. Ainsi à défaut de transformer chacune de nous en wonder woman, ce livre donne des pistes pour se sentir bien dans ses escarpins.

couv.jpgLes 50 lois des femmes qui réussissent
Emilie Devienne
Ed. de l’Archipel
168 pages, 16,95 euros

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :