Deux femmes créatrices en milieu rural


ParYves Deloison, (MaviePro)

Il y a dix-huit ans, dans les pâturages bas-normands, deux femmes créaient un magazine dédié à la vie à la campagne, devenu depuis L’Esprit Village. Récit.

C’est l’histoire de deux jeunes femmes sans moyens qui un jour décident de créer en plein cœur du monde rural un magazine destiné à ceux qui souhaitent vivre à la campagne. Quoi de plus cohérent ? Depuis toujours, Sylvie Le Calvez et Claire Lelièvre partagent la même envie profonde de vivre et travailler au vert. Autre motivation commune : avoir une activité en cohérence avec leurs aspirations. Leur idée : expérimenter à l’image d’un laboratoire, ce qui se dessine sur le terrain local.

Vivre en harmonie avec soi-même

La rédaction investit donc une ancienne ferme dans l’Orne. Le magazine intitulé alors Village Magazine (aujourd’hui L’Esprit Village) prend vie loin de la ville alors qu’Internet n’est encore qu’un fantasme. Aux yeux des autres, le projet apparaît comme périlleux et farfelu. Pas grave. Elles s’engagent dans l’aventure. Claire n’avait pourtant jamais imaginé devenir journaliste et encore moins créatrice d’entreprise. De son côté, avec sa formation supérieure agricole et ses études de Lettres modernes, Sylvie a déjà une expérience dans la presse quotidienne et la communication. Toutes deux se passionnent pour le monde rural et ses enjeux. « Dans une société du tout consommation, argumente Claire Lelièvre, où chaque individu n’est plus considéré que comme un client consommateur de biens et de services, le magazine souhaite accompagner tous ceux qui aspirent à reprendre leur vie en main et à vivre en tant que citoyen ».

Tout le monde y trouve son compte

Donc pas de marronniers*, ni de régime minceur à la une du magazine L’Esprit Village. On met plutôt en avant d’autres perspectives grâce à des parcours de vie atypiques, des initiatives et des savoir-faire qui permettent ensuite à chacun de retrouver davantage d’autonomie au quotidien. On découvre des innovations à décliner dans son environnement et de nouvelles manières de vivre ensemble. Quand on vit à la campagne, on se réjouit à l’idée de faire son bois soi-même, d’élever des lapins ou de réparer un mur en pierre sèche. Et les urbains se mettent à faire leur pain et leurs yaourts. Tout est fait pour privilégier de nouveaux modes de vie plus responsables. Certaines pistes donnent même matière à créer sa propre activité professionnelle.

Une autre façon d’envisager la campagne

Aujourd’hui, outre un magazine de 30 000 à 40 000 exemplaires par numéro, L’Esprit Village c’est un site internet, des blogs, des prestations d’animation, de l’édition… Tout cela pour mieux comprendre la campagne, pour y piocher des conseils, des idées et des contacts et pour découvrir l’étendue des possibilités qu’offre le monde rural. Bref, le bonheur à portée de main !

Une Réponse

  1. Il y a 18 ans – en 1993 – internet n’était pas un fantasme, mais un outil pas encore grand public.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :