Taxe sur les transactions financières : la City s’en mêle


D’après Lesaffaires.com

Le projet franco-allemand de taxer les transactions financières en Europe a été accueilli froidement dans la City, les banques britanniques plaidant qu’une telle mesure ne devait être implantée qu’à l’échelle mondiale, faute de quoi elle pénaliserait les pays l’appliquant.

« Le gouvernement britannique a souligné à plusieurs reprises qu’une telle taxe ne devrait être mise en place qu’à une échelle mondiale, et ce point de vue a été récemment soutenu par Jean-Claude Trichet », le président de la Banque centrale européennes (BCE), a déclaré à l’AFP un porte-parole de l’Association des banques britannique (BBA).

« Nous devons nous assurer que si les responsables politiques réfléchissent à une taxe sur les transactions, ils le fassent au niveau mondial, autrement cela aurait pour conséquence de perturber les marchés financiers, ce qui au bout du compte pèserait sur l’activité et la croissance économiques », a-t-il ajouté.

A l’issue d’un sommet bilatéral sur la gouvernance de la zone euro organisé mardi à Paris, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Nicolas Sarkozy ont indiqué qu’ils allaient proposer au mois de septembre que l’Union européenne (UE) instaure une taxe sur les transactions financières.Les deux dirigeants n’ont pas précisé les modalités de cette mesure. Une des possibilités, popularisée par l’économiste James Tobin, consisterait à taxer à un taux très faible les mouvements internationaux de capitaux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :