Les stations de recharge rapide arrivent en allemagne


D »après Enerzine

L’énergéticien E.ON a annoncé le début de la livraison des stations de recharge rapide pour véhicules électriques le long des autoroutes allemandes.

Ainsi, la première de ces stations a été installée le 24 août dernier à la sortie Irschenberg de l’autoroute A8 en Bavière, au sud de l’Allemagne.

Pour la première fois sur les autoroutes allemandes, un équipement de recharge en courant continu est désormais à la disposition des utilisateurs de voitures électriques. Avec une capacité de recharge pouvant atteindre 50 kW, ces stations permettent de recharger une voiture électrique en 20 à 30 minutes. Les points de recharge en courant alternatif utilisés jusqu’à présent nécessitent environ 6 heures pour recharger complètement une batterie d’une capacité de 3,5 kW.

Ces nouvelles stations fonctionnent selon le protocole CHAdeMO, un standard des bornes de recharge qui permet de recharger les véhicules électriques déjà disponibles en Allemagne, parmi lesquels il faut citer notamment la iMiEV, la Peugeot iOn, la Citroën C-Zero et bientôt la Nissan Leaf. Dans un premier temps, au cours d’une phase pilote, la recharge rapide sera proposée au tarif unique de 5 euros. E.ON précise que l’électricité utilisée dans ces stations sera issue de sources renouvelables, provenant exclusivement de ses propres centrales hydroélectriques.

À l’avenir, E.ON compte développer davantage les stations publiques de recharge et proposer une solution encore plus rapide, avec une recharge qui ne durera que quelques minutes au lieu de plusieurs heures. Le processus de rechargement s’apparenterait alors à ce qu’est aujourd’hui un plein d’essence. « Ces stations publiques ne présentent un intérêt pour les clients comme pour les fournisseurs d’énergie que si les temps de recharge sont brefs. Nous suivons donc ces évolutions avec la plus grande attention » a affirmé Klaus Dieter-Maubach, membre du Conseil d’administration de E.ON AG, responsable de la Recherche et de la Technologie.

« Les stations de recharge rapide sont sans aucun doute la solution pour améliorer la flexibilité des véhicules électriques », explique Ruth Werhahn, qui dirige les projets d’électromobilité de E.ON. Jusqu’à présent, ces véhicules convenaient surtout aux travailleurs pendulaires, qui peuvent les recharger la nuit dans leur garage privé, et dont les besoins ne dépassent pas l’autonomie actuellement disponible pour ces véhicules (à peine plus de 100 km).

« Les stations de recharge rapide permettent de franchir de plus grandes distances, de 150 ou 200 km, par exemple de Munich à Salzbourg ou de Stuttgart à Francfort » a précisé Ruth Werhahn. Avec des capacités plus importantes, ces stations pourraient également permettre aux conducteurs qui ne possèdent pas de garage d’utiliser des véhicules électriques

Une Réponse

  1. « Les stations de recharge rapide permettent de franchir de plus grandes distances, de 150 ou 200 km, par exemple de Munich à Salzbourg ou de Stuttgart à Francfort »

    Je ne comprends pas bien cette assertion, cela veut-il dire qu’il y aurait des postes de recharges tous les 50 km par exemple ?

    Jusqu’à nouvel ordre ce sont les batteries qui sont dans la voiture qui détermine l’autonomie.

    Ou alors ce type de recharge « shooterait » la batterie, qui peut en dire plus ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :