Faut-il réguler les très hauts revenus ?


Compte rendu par Marc Dupuis

Le commun des mortels peut être légitimement choqué par l’inflation des très hauts revenus (plus de 300.000 euros par an) au moment même où la crise bat son plein et qu’il est demandé des sacrifices au peuple dans de nombreux pays dits développés. Tel était l’objet du débat organisé par Le Nouvel Observateur et Terra Nova le 18 janvier.

A la tribune Martin Hirsh qui a coordonné une étude Terra Nova sur le sujet[1]  et Augustin Landier,  Professeur d’économie à  Toulouse School of Economics .

«  J’ai passé 11 ans chez Emmaüs , et j’ai compris comment on devient pauvre , après trois ans au gouvernement je n’ai pas encore compris comment on devient très riche » annonce Martin Hirsh. Selon un rapport du Conseil d’analyse économique, au cours des vingt dernières années, les 10 % des rémunérations les plus élevées ont capté trois quarts de l’augmentation de la valeur ajoutée. Certes, dans le même temps, l’augmentation du SMIC a permis une amélioration du revenu des 10 % des salariés les plus modestes, cependant  que 80 % des salariés subissait une baisse relative de leurs revenus.

Selon et Augustin Landier  qui n’est nullement scandalisé par ce constat, trois causes expliquent cette situation. La première est l’effet » mille feuilles « par lequel les dirigeants des entreprises du CAC 40 multiplient les pouvoirs et sources de  rémunération, la seconde concerne le risque supposé du dirigeant que justifierait une rémunération élevée ,  et la troisième provient du  changement de dimension des entreprises devenues mondiales lesquelles attirent les dirigeants par des rémunérations non pas selon une hiérarchie des salaires mais en fonction des gains ou pertes supposées du fait de leurs compétences.

Aucun des deux intervenants ne discute à priori la nécessité d’une politique redistributive mais le diagnostic porté par chacun d’eux diverge profondément.

Alors que Martin Hirsh considère chiffres à l’appui que la dérive des inégalités est non seulement immorale mais économiquement inefficace et doit en conséquence être régulée, Augustin Landier met en garde contre une telle régulation qui peut entrainer une fuite des dirigeants.

Des solutions sont proposées   par le groupe de réflexion Terra Nova (1)qui préconise, une plus grande transparence par la diffusion des écarts de rémunérations dans les entreprises  ,  l’institution de nouvelles tranches d’impôts sur les très hauts revenus ,  la suppression des retraites chapeaux , une conférence sur les hautes rémunérations, permettant  un débat entre partenaires sociaux, élus, pouvoirs publics et économistes, pour éclairer les décisions des acteurs sociaux sur ce sujet, enfin adopter un plafonnement en valeur absolue des bonus des traders.

 (1)Terra Nova : pour une régulation des hautes rémunérations Contribution 2012 Par Gaby Bonnand, Martin Hirsch, Sandra Desmettre. Le 14/12/2011


2 Réponses

  1. Le débat a le mérite d’avoir été conduit, mais on n’y trouve rien de nouveau sinon l’art de la formule propre à Martin HIRSH, formule qui a le mérite de pousser à réfléchir plus avant.
    Au-delà des raisons qui, cumulées, conduisent à de tels hauts revenus et qui mathématiquement s’expliquent, je suis étonné de l’absence de réflexion explicite sur la redistribution, non pas celle que pourrait opérer l’état et qui apparaît dans le projet du candidat du PS, mais sur celle qui devrait être menée dans les entreprises au profit des personnels. Ne manque t’il pas un volet à ce débat?

    • Pouvez vous prciser ce que vous entendez par « celle qui devrait tre mene dans les entreprises au profit des personnels » Marc Dupuis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :