Édition : « La grande transformation de l’entreprise »

Travail, sens et compétitivité

par David Chopin, Marc Deluzet, Roger Godino,

préface de François Hollande

Paru en avril 2012, entre les deux tours de la présidentielle.

aux Éditions de l’Atelier

Que devient l’entreprise dans la crise financière, économique et sociale qui secoue l’Europe ? Qu’en est-il de ses finalités à l’heure de la rentabilité immédiate, du mal-être au travail et de la précarisation des emplois ? L’entreprise peut-elle se cantonner à n’être qu’un centre de profit ou peut-elle vraiment assumer ses responsabilités sociales, territoriales et environnementales ?

La grande transformation de l’entreprise , Travail, sens et compétitivité par David Chopin, Marc Deluzet, Roger Godino, préface de François Hollande.

Cet ouvrage analyse d’abord l’évolution du rôle de l’entreprise au sein des différentes formes de capitalismes qui se sont succédé au XXe siècle. À l’aune des trente dernières années, la diffusion progressive du modèle anglo-saxon, centré sur l’intérêt financier à court terme de l’actionnaire, a malmené le sens du travail, limité l’innovation et accentué les inégalités de revenus et de statuts. Loin de se réduire à ce constat, ce livre formule neuf transformations à opérer pour que l’entreprise au XXIe siècle soit une entité qui ait du sens pour ses salariés, ses partenaires, pour le territoire où elle est implantée et pas seulement pour ses actionnaires. Faire ce pari pour la France et pour l’Europe, c’est sortir l’économie de la dictature du court terme et du carcan de la financiarisation pour combiner, dans la durée, la recherche de la compétitivité, le souci écologique et le bien-être social.

***

Militants socialistes…

En attendant le 2ème tour, les jeunes et moins jeunes militants socialistes s’activent. Ici une photo prise dans l’une des « Riposte Party » à Solférino qui réunit les militants sur la toile (blogueurs, twitteurs, etc) :

 

Romain Pigenel, resp. Pôle Influence / webcampagne à Solférino. Crédit photo © Razak

Le Syndicat de la Magistrature appelle à voter contre Nicolas Sarkozy

Service de Presse du PS
PARIS, 27 avr 2012 (AFP) – Le Syndicat de la Magistrature (SM, gauche) a appelé vendredi à voter contre Nicolas Sarkozy le 6 mai, afin de ne pas le laisser « récidiver ».
Dans un communiqué, le SM « appelle chaque électeur à s’opposer par son vote à la politique du pire et à rendre possible le changement qui s’impose ».
« Nicolas Sarkozy annonçait une +République irréprochable+ » mais il « n’a fait que bafouer l’indépendance de la justice, mener une politique partisane de nomination des magistrats et délégitimer les contre-pouvoirs ainsi que les institutions en charge de la probité publique », ajoute-t-il.
« Alors que le discours de Grenoble et le débat sur l’identité nationale avaient déjà entaché de brun ce quinquennat marqué par la peur et le rejet de l’autre, et que l’extrême droite a fait un score très inquiétant au premier tour de l’élection présidentielle, le candidat Nicolas Sarkozy a choisi de sortir définitivement du front républicain en misant sur la stratégie indigne du +Front compatible+ », déplore-t-il.

Présidentielle 2012 – entre les deux tours…

SPÉCIAL ÉLÉCTION PRÉSIDENTIELLE 2012:
Démocratie et Entreprises
limité dans le temps
Prenez contact par e-mail :
dem.et.ent@gmail.com
À l’occasion de l’élection présidentielle :
L’accès sur le « mur » de la page Facebook de l’association
est ouvert à tous…
Exprimez vous
sur la page Facebook
de 
Donnez votre avis !
Dites votre opinion !
Partagez votre sentiment !
Et toujours Démocratie et Entreprises sur Twitter :
(Attention : les posts twitter qui apparaissent en bas de page,ne sont pas ceux du twitter de Démocratie et entreprise, mais ceux du twitter d’Alain Loréal, ancien collègue. Impossible de défaire le lien pour l’instant…)

Revue de presse : Jean-Marc Ayrault : «La logique d’austérité mène dans le mur»

Les Échos

Propos recueillis par Stépahe Dupont

Lire l’article dans sa totalité.

Extraits :

«L’élection française peut rééquilibrer les choses en Europe», estime le conseiller spécial de François Hollande, député-maire PS de Nantes, dans une interview aux «Echos».

Pour la France, faire des efforts ne consisterait-il pas à adopter la règle d’or ?

Non. Ce n’est pas la règle d’or qui réglera les problèmes. Regardez l’Espagne : sa règle d’or ne lui a été d’aucun secours pour échapper à la récession.

L’engagement de François Hollande est extrêmement clair : la France reviendra à l’équilibre des comptes publics en 2017. L’objectif sera tenu. Pour cela, il y aura des économies sur les dépenses et des recettes nouvelles, mais il faut aussi de la croissance. Des mesures immédiates seront prises pour relancer l’activité.

(…)

Ils sont insatiables

Par Dominique Guizien

Dans la Série « Brèves du compteur »

A. Une entreprise finlandaise vient s’installer en France pour profiter de la mise aux enchères des centrales hydrauliques et mettre un pied dans le marché du photovoltaïque et sa démarche est d’un cynisme assumée.

Comme le dit si bien, en substance, son dirigeant : « Nous avons bien profité de la dérégulation.  Nous espérons que les autoroutes de l’énergie européenne se mettront en place car c’est là que nous nous faisons de l’argent. »

http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20120411trib000693045/energie-le-geant-finlandais-fortum-mise-gros-sur-la-france-.html#xtor=EPR-2-[Green+Business]-20120424

« Energie : le géant finlandais Fortum mise gros sur la France »

Il y a quelques jours Jacques Delors lançait un appel pour une Europe de l’énergie. Voici une entreprise typique de ce que cette Europe de l’énergie produirait. Le marché unique de l’énergie est peut-être une bonne idée mais pas dans ces conditions. Un régulateur unique européen ne peut sûrement pas tout voir et tout contrôler. Des régulateurs nationaux face à de tels mastodontes ne pourrontnt rien faire

B. Deux exemples parmi tant d’autres de la boulimie énergétique des grands groupes énergéticiens

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20120423trib000694938/le-gaz-bresilien-dans-le-viseur-de-e.on.html#xtor=EPR-2-[Industrie++Services]-20120423

« Le gaz brésilien dans le viseur de E.ON »

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/20120423trib000694962/gdf-suez-va-etendre-les-capacites-de-production-de-trois-centrales-en-arabie-saoudite.html#xtor=EPR-2-[Industrie++Services]-20120423

« GDF Suez va étendre les capacités de production de trois centrales en Arabie Saoudite »

Comment voulez-vous que de tels groupes puissent un jour adhérer à la seule politique énergétique raisonnable, qui est celle de la sobriété. Ils sont tellement insatiables qu’ils arrivent même à rendre polluantes les énergies renouvelables par manie du gigantisme, quand ils y touchent.

Les dangers du pétrole

Nous connaissions déjà les risques de marée noire et on attend avec anxiété le jugement de la Cour de Cassation sur l’affaire « Erika » (suivra-t-elle les conclusions de l’Avocat général ?).

Nous connaissions les risques de plus en plus grand que prennent les pétroliers pour aller chercher du pétrole et du gaz au fond des mers (Total en Mer du Nord, Shell dans le Golfe du Mexique et demain peut-être au large de la Guyane).

Nous connaissions les dégâts environnementaux et sanitaires que provoque l’exploitation des sables bitumineux,  et des gaz de schiste.

Mais voici le retour des guerres pour le pétrole. Nous nous doutions que les interventions militaires en Lybie et en Irak n’étaient pas que pour la défense de la démocratie mais nous avons au Soudan une nouvelle preuve que certains sont prêts à tout pour sauvegarder leur approvisionnement

http://www.ouest-france.fr/actu/international_detail_-Le-petrole-enflamme-les-deux-Soudan-_3637-2069800_actu.Htm

« Le pétrole enflamme les deux Soudan »

Et quand on pense que tous les médias nous ont fait croire qu’il s’agissait d’un conflit religieux entre musulmans au Nord et Chrétiens au Sud. Les religions ont beau dos. Et ce pauvre Georges Clooney qui a crapahuté dans ces zones pour alerter le monde entier sur le drame soudanais. Il n’y a pas que le café qui soit noir. What else ?

Quand on veut, on peut

C’est un peu le message que font passer actuellement les Japonais qui font vraiment flèche de tous bois pour récupérer un peu d’autonomie énergétique

http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20120410trib000692822/au-japon-27-terrains-de-foot-bientot-couverts-de-panneaux-solaires.html#xtor=EPR-2-[Green+Business]-20120424

« Au Japon, 27 terrains de foot bientôt couverts de panneaux solaires »

Imaginez un instant ce que pourrait être une sortie du nucléaire si un pays, disons le nôtre, mettait autant d’énergie que le Japon pour trouver des solutions énergétiques  efficaces et propres mais qu’au lieu de le faire dans l’urgence et la précipitation, cela se faisait dans un cadre planifié et une programmation sur 20 ans. La lisibilité de la démarche ferait fleurir des dizaines de projets qui autrement n’émergeraient pas, faute d’un minimum de garantie sur leur pérennité.

C’est aussi le sens du message que fait passer le syndicat des énergies renouvelables (SER)

http://www.latribune.fr/green-business/l-actualite/20120417trib000694023/peut-on-multiplier-par-dix-la-part-de-l-eolien-dans-le-mix-energetique-francais-.html#xtor=EPR-2-[Green+Business]-20120424

« Peut-on multiplier par dix la part de l’éolien dans le mix énergétique français ? »

Sans volonté politique, ni encouragement financier, en effet, l’éolien français continuera son petit bonhomme de chemin alors que l’objectif de sortie du nucléaire voudrait que nous aussi fassions flèche de tout bois encore plus qu’ailleurs. Quand on a  « la chance » d’avoir un parc nucléaire qui fournit 70% de l’électricité consommée en France, on est gravement intoxiquée et le remède doit être à la hauteur du mal.

La seule énergie vraiment écologique, c’est celle qu’on ne consomme pas.

Maitriser sa consommation, c’est d’abord la connaître pour pouvoir la moduler. Vous connaissez tous le mal que je pense de Linky qui est au smart grid ce que Dinky Toy[MdlJ1]  était à Rolls Royce. Mais pendant que toutes les autorités énergétiques se liguent pour essayer de nous le fourguer de force ailleurs, on invente et on innove et vous ne serez pas surpris en lisant le document ci-dessous, que les Californiens ont déjà pris deux longueurs d’avance sur nous qui avons pourtant les meilleurs ingénieurs  « réseaux » du monde

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/69838.htm

Les résultats définitfs du 1er tour

ÉLECTION PRESSIDENTIELLE 2012
Les résultats définitifs du premier tour

publiés par le ministère de l’Intérieur :
 
François Hollande : 28,63%
 Nicolas Sarkozy : 27,18
Marine Le Pen : 17,90 % 
Jean-Luc Mélenchon : 11,10% 
François Bayrou : 9,13% 
Eva Joly : 2,31% 
Nicolas Dupont-Aignan : 1,79%
Philippe Poutou : 1,15%
Nathalie Arthaud : 0,56%
Jacques Cheminade : 0,25%
%d blogueurs aiment cette page :