Première résolution environnementale à l’AG de Total ?

Par A.C. Husson-Traore (Novethique)

Une alliance objective d’actionnaires et d’ONG pour demander des explications au groupe pétrolier Total sur les risques liés à l’exploitation des sables bitumineux au Canada, c’est le pari que tentent Greenpeace et la société de gestion Phitrust Active Investors avec leur projet de résolution environnementale. Une première en France.

Pour Greenpeace France, déposer une résolution à une Assemblée générale d’un groupe comme Total est un projet d’une toute autre nature que son registre habituel. Elle a donc noué un partenariat avec la société de gestion Phitrust Active Investors, spécialiste de l’engagement. L’ONG environnementale, épaulée par une autre organisation américaine NRDC, fournit les arguments sur les risques environnementaux et sociaux liés à l’exploitation des sables bitumineux. Phitrust apporte son savoir faire dans l’utilisation du droit actionnarial pour inciter les entreprises à améliorer leurs pratiques de gouvernance. Cette alliance d’un nouveau genre en France a permis de donner corps au premier projet de résolution environnementale français.

Risques environnementaux Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :