Dans la presse : Innover ou dépérir, la France doit choisir

Revue de presse :

Innover ou dépérir : la France doit choisir

Les Échos

Écrit par Michel Destot,

Député-Maire PS Grenoble, Président d’Inventer à gauche

 

LE CERCLE.- Pour toutes les entreprises ou organisations de notre pays soumises à la concurrence internationale, la maxime « innover ou dépérir » est une réalité. Voici donc un sujet majeur pour la France : réviser et reconfigurer notre système d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation, qui dérive du mot latin innovatio. L’innovateur est donc celui qui renouvelle en permanence.

Notre conviction première est que ce triptyque est au fondement de la croissance de demain et qu’il faut considérer comme un tout ce triangle de la connaissance. Notre deuxième conviction : l’enseignement supérieur, la recherche et l’innovation doivent de plus s’inscrire dans les territoires, avec les collectivités locales et en lien avec les acteurs économiques…

Lire la suite...

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :