Vous etes SMIC ou SMAC ?

Edito par Raymond Monedi (Economie & Société)

Tout dans la vie à ses limites. Tout a un début et une fin. Il doit donc, en être de même pour tous systèmes de rémunérations financières. Il nous faut impérativement et avant qu’il ne soit trop tard, mettre des limites à des rétributions ‘abracadabrantesques’, qui deviennent de plus en plus aberrantes et inacceptables. Oui, il nous faut absolument fixer un niveau maximum à tous les revenus, que ce soit pour les producteurs, les profiteurs et autres spéculateurs.

Parce que, sans qu’on le mesure vraiment, les rémunérations éhontées de ces dernières années et qu’à présent, grâce aux médias, le grand public connaît, mettent tous les esprits sous une pression malsaine à même de provoquer d’immenses dangers ! Trop, c’est trop !

L’ urgente et impérative création du SMAC

Une des plus grande invention sociale de la fin du siècle dernier, a été le « SMIC ». D’abord « SMIG », le « Salaire Minimum Interprofessionnel Garanti », il est devenu dans un grand élan de générosité des dirigeants de l’époque, le « SMIC », afin de prendre en compte la croissance économique. Sauf, on le sait à présent, que si la croissance a largement profité aux gens d’en-haut, ceux d’en-bas n’ont eu, comme d’habitude, que des miettes. Il est en effet notoire aujourd’hui, que plus les riches s’enrichissent, plus les pauvres s’appauvrissent ! Ce qui prouve, que ce sont bien les trop nantis qui pompent de plus en plus, la ‘substantifique moelle’ des ressources vitales de tous les paumés de la terre. Lire la suite
%d blogueurs aiment cette page :